Annonce

Pôle Gestion des milieux Naturels

Le vendredi 6 juin, le site internet du pôle gestion des milieux naturels sera officiellement lancé.

Aboutissement d’un travail collectif ayant impliqué près de 20 structures, il s’agit d’un outil unique pour fédérer les acteurs de la préservation des espaces naturels.

Le pôle gestion des milieux naturels, une innovation rhônalpine.

Lancée en 2006, la stratégie nationale «Système d’information sur la nature et les paysages» (SINP) prévoit la mise en place, dans chaque région, de pôles d’information flore-habitats et faune. En complément, Rhône-Alpes innove depuis 2009 en créant un 3ème pôle: le pôle gestion des milieux naturels. Fondée à l’initiative de la Région Rhône-Alpes, de la DREAL et de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse et portée par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes, cette instance partenariale de concertation permet de tisser et de renforcer les liens entre gestionnaires d’espaces naturels et acteurs locaux.

Un nouveau site internet pour mutualiser les données

En 2014, le pôle s’est doté d’un outil informatique d’envergure: une base de données et une plateforme web de recherche en ligne. Construit et testé par près de 20 structures gestionnaires, cet outil a pour ambition de rassembler, harmoniser et rendre accessibles toutes les informations sur la gestion des milieux naturels en Rhône-Alpes. Il facilite ainsi l’articulation des démarches de préservation aux différentes échelles et la construction de stratégies territoriales cohérentes. Conçue de façon à pouvoir s’articuler avec les plateformes du pôle flore-habitats et du pôle faune en préfiguration, la plateforme du pôle gestion constitue l’un des trois piliers du futur observatoire régional de la biodiversité.

Site accessible en ligne: www.pole-gestion.fr

 

6 JUIN 2014: INAUGURATION DU SITE INTERNET DU POLE GESTION. Rendez-vous à 9h30 au Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes, Salle du conseil de la maison forte (2, rue des Vallières, 69390 VOURLES).

Préserver le patrimoine, est-ce tout naturel?

Quand protéger la biodiversité doit composer avec les différents patrimoines.


Compte rendu de la journée d’échanges techniques du 8 octobre 2013
Journée organisée en collaboration avec l’URCPIE.

 

Dans leur volonté d’accompagner collectivités et usagers pour préserver le patrimoine naturel, les Conservatoires
d’espaces naturels (CEN) se heurtent parfois à des incompréhensions voire à des résistances. D’un territoire à l’autre,
le patrimoine naturel peut être valorisé, partagé, ou au contraire déconsidéré. Et sur un même territoire, certains
s’intéresseront davantage au patrimoine bâti, archéologique, paysager, sociologique… Une diversité de patrimoines
avec lesquels il importe de composer pour construire des projets de territoire durables.
Pour faire le point sur ces questions, en croisant les regards de gestionnaires d’espaces naturels, de chercheurs en sciences
humaines et sociales et d’autres acteurs du patrimoine, le CEN Rhône-Alpes organisait le 8 octobre 2013 une journée
d’échanges sur la thématique « Préserver le patrimoine, est-ce tout naturel ? ». Nous vous proposons ici de revenir sur
les points-clés issus des discussions.

 

downloadsSynhtèse de la Journée

Rencontres tourbières en Rhône-Alpes

C'est partie pour les rencontres tourbières en Rhône-Alpes !
organisées en collaboration avec la Réserve naturelle du marais de Lavours.

  • Voici le programme prévisionnel qui vous donnera une idée précise du contenu.
  • Voici un appel à contribution (ou à communication, comme on veut) en cours de diffusion 
  • et un rappel des dates : mercredi 4 et jeudi 5 juillet
  • courant avril : sélection des communications parmi les propositions et  lancement des inscriptions avec un programme définitif

 downloadsProgramme

 downloadsAppel à contribution

 pour plus d'informations: rencontres-tourbieres2012.blogspot.com

La boite à outils RhoMéO

Evaluer l’état des zones humides : un défi technique et méthodologique

boite outils web

Les zones humides bénéficient de diverses mesures de protection règlementaire et font l’objet d’ambitieux programmes de restauration, financés notamment par les Agences de l’eau. Mais qu’en est-il de l’évolution de l’état des zones humides ? Comment savoir si une zone humide est en bonne santé ou si son état se dégrade ?

Il s’agit d’un véritable défi technique et méthodologique que les partenaires du programme RHoMéO (2009-2013) ont décidé de relever. Initié en 2009 et coordonné par les CEN Rhône-Alpes et Savoie en Rhône-Alpes, ce programme a regroupé à l’échelle du bassin Rhône-Méditerranée, 30 structures et près de 120 personnes qui ont mobilisé leur expertise pour concevoir et tester différents indicateurs sur un panel de 200 sites du bassin.

Aboutissement de ce travail, la boîte à outils de suivi des zones humides du bassin Rhône-Méditerranée s’adresse aux acteurs et gestionnaires qui veulent mettre en place des suivis de l’état de conservation des zones humides et des pressions exercées sur ces milieux.

Regroupant 13 indicateurs opérationnels, elle propose :

  • Une approche technique et scientifique éprouvée et cohérente ;
  • Une description précise des protocoles à mettre en œuvre et le cas échéant, des matériels requis ;
  • Une estimation du coût et du niveau de compétences nécessaires au déploiement de chacun des indicateurs ;
  • La présence, pour chaque indicateur, d’une fiche facilitant l’analyse et l’interprétation des données ;

Il s’agit d’un outil pragmatique, utilisable par diverses structures et personnes en fonction de leurs compétences, et autorisant une analyse de l’évolution des zones humides à différentes échelles (réseau de sites, bassin versant, département, région, bassin Rhône-Méditerranée).

Cette boîte à outils a vocation à être utilisée par l’ensemble des gestionnaires de zones humides du bassin. Un accompagnement (formations, journées techniques…) sera proposé pour favoriser la diffusion et l’appropriation de ces  outils.

Boîte à outils téléchargeable en ligne : www.rhomeo-bao.fr

Les principaux  partenaires financiers du programme RHoMéO : Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse ; FEDER ; DREAL 

Premières rencontres pour la conservation des pelouses et coteaux secs de Rhône-Alpes

Jeudi 20 et vendredi 21 septembre 2012

Montalieu-Vercieu

  Depuis quelques années, la conservation des pelouses et coteaux secs apparait comme un fort enjeu de patrimoine naturel au même titre que les zones humides.

 AVENIR, Conservatoire des espaces naturels de l’Isère, avec le soutien du Conservatoire Rhône-Alpes et de l’association nature Nord Isère Lo Parvi, organise dans le nord Isère les premières rencontres pour la conservation des pelouses et coteaux secs de Rhône-Alpes. L’objectif de ces premières rencontres régionales est de permettre aux différents acteurs d’échanger leurs expériences dans ce domaine et de définir une stratégie collective d’actions favorisant la conservation de ces milieux riches en biodiversité mais menacés de disparition à court terme. La constitution d’un réseau informel régional sur le sujet est également un attendu de ces rencontres.

 Ces rencontres techniques sur 2 jours comporteront :

  • une journée technique en salle avec plusieurs interventions thématiques (conservation des pelouses sèches et pastoralisme, fonctionnement hydraulique) ;
  • une journée de terrain sur les expériences de gestion des pelouses sèches menées dans l’Isle Crémieu et dans l’Ain.

 Public visé : gestionnaires de sites, techniciens de collectivités territoriales, élus, administrations… 


 Pour plus d’information :

AVENIR - Conservatoire des espaces naturels de l’Isère

Tél : 04 76 48 24 49

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site Internet : http://avenir.38.free.fr

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies. #